Mon expérience HIVENCY: du shopping « gratuit » pour les instagrammers ?

Hello tout le monde !

Aujourd’hui je vous retrouve pour un article blabla/coup de gueule qui ne pourra que vous intéresser si, comme moi, vous êtes une grande fan d’Instagram. En effet, ça fait la deuxième année que je suis très active sur ce réseau social et j’en suis toujours autant amoureuse. Alors quand j’ai vu qu’il existe une plateforme qui propose à ses utilisateurs de tester des produits gratuitement, j’ai foncé !

hiv 1

J’ai entendu parler de cette plateforme par le billet de certaines instagrammeuses que je suis au quotidien. J’ai été interpellée par ce genre de photo (« tu as parlé de nous, nous t’envoyons un bisou »), que vous avez certainement dû voir si vous êtes assez active sur le réseau.

hiv bisou

Ces photos ayant attisé ma curiosité, j’ai décidé de m’inscrire sur Hivency. Je me suis tout d’abord abonnée à leur page Instagram qui vous annonce d’emblée la couleur: « rejoindre la première plateforme de shopping gratuit réservée aux Instagrammers ».

hiv ig

Le lien juste en dessous de leur description me redirige vers leur site où j’aperçois une nouvelle fois le même slogan: « reçois des produits et services gratuits ». Je suis de plus en plus emballée, je file donc m’inscrire ! Je lis qu’il suffit de s’inscrire pour recevoir, chez soi, des produits de leurs partenaires en échange d’une simple photo pour faire leur promo et celle de la marque du produit en question. Plutôt sympa ! Je lis plus bas les étapes de la rubrique « comment ça marche », et je tombe sur une toute autre forme de discours. En effet, ce n’est qu’après l’analyse de notre compte Instagram que l’équipe décide si oui ou non nous recevrons les produits ! Le concept change radicalement, tout d’un coup…

hiv insc

Qu’à cela ne tienne, je me dirige alors vers le formulaire d’inscription qui me semble tout à fait normal. Il sert visiblement à « mieux cerner mes goût et apprendre à me connaître ». Une seule question me rebute un peu: celle sur ma vie professionnelle (« que fais-tu dans la vie? »), marquée d’une astérisque qui indique qu’une réponse est obligatoire. Je ne comprends pas bien l’utilité de la question, mais j’y réponds tout de même dans les grandes lignes. Même chose pour la question sur les loisirs (« quels sont tes loisirs? »), je me questionne quant à la légitimité pour eux de savoir ça à mon sujet. Bref, passons.

hiv ques

hiv que 2

Je finalise mon inscription et j’attends le mail de confirmation (censé arriver dans les 48 heures) pour savoir si je suis sélectionnée pour faire partie des personnes qui recevront des produits… Pas plus tard que le lendemain matin, je reçois leur mail:

13295381_795370013896755_1477306280_n

Vous l’aurez compris, je n’ai pas été retenue. Que vous me croyez ou non, ça a quelque chose de vexant. Je décide de mener ma petite enquête sur la question, et je m’aperçois vite que les instagrammers sélectionnés ont autour des 10k voire même 20k à leur actif. Je ne blâme pas Hivency: il est évident que la célébrité fait une bien meilleure vitrine qu’un compte à 500 (voire 1000?) abonnés. Tout cela n’est donc pour eux qu’une question de chiffres ? Un grand nombre d’abonnés, de likes, de commentaires ?

hiv abo

Vous vous voyez, vous, au milieu d’eux deux, avec vos 100 abonnés ? (petite rire sarcastique)

Je décide de faire part de ce mail posté ici plus haut à mes abonnés sur Instagram, et les réactions confirmant ma pensée ne tardent pas à fuser. J’explique bien dans mon post que je comprends pourquoi Hivency souhaite collaborer avec des instagrammers « célèbres ». Ce qui me dérange, c’est leur manière de présenter leur plateforme sous la mention « shopping gratuit ». A mes yeux, il s’agit là d’attirer les abonnés de manière purement et simplement mensongère. Ce n’est en effet qu’une partie des instagrammers qui sont sélectionnés pour recevoir des produits, et non pas tous ! Vu la manière avec laquelle ils tournent la présentation de leur plateforme, il y a de quoi se poser des questions. En parlant de questions, je consulte la FAQ, et j’y trouve mon bonheur:

hiv faq

Ok, donc Hivency justifie cette « ségrégation » (appelons un chat, un chat) par des « critères imposés par les marques partenaires ». « C’est pas nous, c’est les autres ». Le pire, c’est la description de ces soi-disant critères: « la qualité des photos » (tout à fait subjectif), « le taux de ton engagement » (je ne savais pas qu’on pouvait mesurer une telle chose) et surtout le pire du pire: « la taille de ta communauté » qui devrait tourner autour des 5000 abonnés minimum. Voilà bien le genre de discours qui me fait bondir. Vous n’êtes peut-être pas sans savoir qu’il existe certaines applications qui ont pour but de faire « gagner » des abonnés (fantômes), des likes, des commentaires… Bref, de la tricherie. Si demain, je veux avoir plus de chances de faire partie de la communauté Hivency, je peux très bien avoir recours à ce genre d’application pour faire grandir ma petite communauté de 1400 à 14k abonnés ! Ce que, bien entendu, je ne ferai JAMAIS.

insta-like-plus-get-likes-followers-on-instagram-4602_image_4602

L’autre problème avec ce « contrat implicite », c’est que Hivency promet une plateforme réservée aux INSTAGRAMMERS. Sachez que tous les « gros » comptes sur Instagram ne sont pas nécessairement des personnes qui ont commencé sur Instagram, donc pas des instagrammers « pures souches » ! Pour ne viser personne, prenons l’exemple des comptes Instagram d’EnjoyPhoenix (2 milions d’abonnés) ou de ElsaMakeup (670 000 abonnés): ce sont deux Youtubeuses/bloggueuses qui n’ont en aucun cas commencé sur Instagram, qui ne sont donc selon moi pas de « vraies » Instagrammeuses à proprement parler. Je mettrais ma main à couper que, si elles le désiraient, elles seraient prises sur Hivency sans aucun doute ! Appliquez cet exemple à des cas concrets sur Instagram, et le tour est joué…

Conclusion

Je terminerai cet article en disant tout simplement ce concept est, de prime abord, génial. Mais le revers de la médaille n’est pas joli: critères de sélection douteux, une publicité tout bonnement mensongère pour attirer la plèbe le grand public et se faire connaître à tout prix, une idée originale gâchée par une envie de faire du profit, ne récompenser que le « chiffre » et non pas la passion ni l’authenticité, prétendre connaître l’univers Instagram alors qu’au final, leur conception de ce réseau social se rattache aux lois qui régissent le marché actuel. Je suis très déçue de cette expérience. Pour terminer sur une note positive, j’espère que Hivency prendra le temps de se remettre en question et de modifier certains aspects de leur campagne pour attirer le public autrement et de manière juste. C’est une plateforme qui débute et qui j’espère, grandira positivement afin de me faire changer d’avis sur l’image que j’ai d’eux.

Publicités